jeudi 20 mars 2008

Quand la Crapule prend la place de Robidou !

A l'heure où je vous écris, notre petit homme bien installé dans son transat ne veut toujours pas dormir... Je le prends dans mes bras, il s'endort, je le pose, il se réveille !
Dans mes bras, il est Robidou, dans son transat il devient Crapule. Au secours, mon fils est atteint du syndrôme de Docteur Jekyll et Mister Hyde !
Cela me rappelle vaguement une chanson de Bénabar "la Berceuse"... la nuit dernière cela a été la Java bleue dans la maison.
Tout avait bien commencé, notre Robidou ayant décidé d'attendre presque 5h30 entre DEUX bibs, ouh lala !!!, avec son papa, Monchéri d'amoûûûr à moi que j'aime à la folie, on s'est dit...
"cool, s'il fait ça cette nuit, on n'a plus qu'un bibi à donner, c'est top!"
C'est ça, c'est top...
Sauf que l'organisme de La Crapule a avalé un réveil (et moi qui croyais l'avoir gavé au chocolat pendant 9 mois, cherchez l'erreur!), et donc premier réveil à 2h45 (là encore on peut trop rien dire) mais bien entendu Monsieur avait si bien dormi avant, que pour lui c'était plutôt l'heure de sortir en boîte et de faire la grosse teuf! Résultat... 1h30 pour l'endormir à la tétine... oups!
Puis à 5h30 rebelotte ! Et là on est parti pour le grand schlem : toutes les 10 min "ouin", malgré la tétine, malgré le biberon... c'est là que Bénabar est venu hanter mon tiers de sommeil (et oui, on ne peut même pas parler de demi sommeil!)
"j'ai sauté sur l'occase, t'avalais ton biberon pour un micro sommeil de dix secondes environ, c'était confort, j'ai bien récupéré..."

Alors ce matin, nous sommes partis bras sur poussette et Robidou bien au chaud, faire une longue balade... ok, on est allé jusqu'au supermarché du coin (1h30 en tout quand même!) : et oui, ici pas de Monop, pas de Franc-prie, ou de chef du prix !
Dans notre charmante bourgade, vous trouverez deux supérettes (pas trop mal équipées en produits totalement et irrémédiablement allemands), et un magasin sans "étiquette" à très bas prix. Ce qui pour le pouvoir d'achat des français ne serait pas si mal que ça...
Mais bon, j'ai décidé comme une grande toute seule (avec mon tiers de sommeil de quatre heures) de partir pour cette grande aventure, malgré une menace imminente de pluie et de neige...
Robidou a dormi tout le long, soit une bonne heure et demie. Cool... retour sous une pluie ardente, cela ne l'a aucunement perturbé, bercé qu'il était par le roulement sans billes de sa poussette tout terrain (je dis ça mais en fait j'en sais rien!).
et je vous le donne en mille, on rentre (ouf! moi j'en pouvais plus!), je le pose sur le canap pour lui enlever sa super combinaison polaire, que même qu'il pourrait partir en expédition en Alaska, voir au PÔle sud avec, et là!...
La Crapule a réintégré le corps de mon enfant... les yeux grands ouverts, calme dans les bras de maman, râlant dans son transat...


Mais je l'aime ma Crapulette de Robidou, avec ses deux grands yeux qui cherchent partout et sa bouille toute ronde qui commence à sourire, ses cheveux hirsutes qu'on ne peut pas coiffer, et que même tout le monde pense que je lui mets du gel (et non la classe de Robidou est entièrement naturelle, ouaip!)
, son expression quand son père lui donne le bib et qu'il fait des drôles de bruits avec sa bouche...
Je l'aime mais j'aimerai bien dormir ! Juste un peu, un tout petit peu... dix secondes environ, ch'uis sûre que cela serait super méga confort et que je pourrais vachement bien récupérer !

1 commentaire:

fanette a dit…

Ouh... COmme tu dois être fatiguée... Bon courage !!!