vendredi 8 août 2008

Au fait quand c'est les vacances?

Oui vous savez celles où vous pouvez faire des grasses mats, dormir une nuit complète sans remettre de tétine, ou consoler un cauchemar, où la sieste est un plaisir et non une nécessité vitale pour votre bien être et celui de vos proches (même si faire la sieste tient du défi que même les gens qui font Koh lanta ne peuvent réaliser!), où l'on peut se coucher après 23h sans pleurer d'avance qu'on ne dormira pas assez, et que la nuit sera trop courte!
Oui je sais, je rentre de vacances et je suis fatiguée ! N'est-ce pas le comble?
Pourtant, ce fut bien ! Qu'on se rassure, hein, on s'est bien amusés, on a bien mangé (et même que là on peut dire qu'être maman et marâtre a des avantages : manger et perdre du poids ! Yes... un tout petit kg, mais bon c'est le début du maigrissage intensif et le faire en douceur quoi de mieux pour se donner envie de serrer la ceinture !), on a bien ri (genre un peu de rosé et beaucoup de fatigue donnent du grand n'importe quoi sur une terrasse du Sud et un énorme fou rire incompressible et inarrêtable!), on a même pris des bains de mer (et la Crapule du haut de ses 4 mois et demi est fan... il a juste pas compris pourquoi dans cette grande baignoire il avait pas le droit de faire tempête alors que dans une bassine riquiqui il n'avait pas la place, la vie est parfois très injuste pour les bébés!).
Non c'était bien les vacances, mais quand même quand est-ce qu'on se repose?

Bon et comme le retour sur Paris ne pouvait pas se faire sans un emploi du temps de ministre... nous courons pour aménagerl'appart, pour installer un bureau, car Madame (moi!) va travailler de la maison, et prendre une nounou à domicile (histoire de bien faire la ch... d'avoir un oeil sur la Crapule et surtout sur la Nounou... ).

Alors quelques détails de vacances plus tard, et aussi "c'est pas si facile" d'être une famille recomposée (parfois les Bisounours partent en vacances se reposer eux, et on doit ouvrir alors les yeux sur les douleurs qui se réveillent, ou sur les questions existentielles que même des Fripouille et Canaille de 5 ans se posent !)

2 commentaires:

call-me-Heidi a dit…

yes! you're back :-)

Ashley a dit…

Bon courage pour le retour et tout ce qu'il vous reste à faire...